CULTURE Arts et sciences

Jeu et handicap à la Bibliothèque de Lyon

Par admin etienne-mimard, publié le jeudi 4 avril 2019 23:57 - Mis à jour le jeudi 4 avril 2019 23:57
présentation_1.jpeg
Article de Cyril Denis

Le 7 février dernier, j’ai été invité par Carole Duguy de la bibliothèque de Lyon pour une journée professionnelle autour de l’accessibilité et le jeu, baptisée « quand le jeu est inclusif ». La journée a été articulée en deux parties. Un premier temps d’échange autour de la sensibilisation aux handicaps par le jeu.

J’ai ouvert la matinée avec une présentation des travaux menés avec les BTS CPI 1ère année autour de l’adaptation d’une console de jeu portable (conçue à Saint-Etienne et fabriquée dans la région, la GameBuino) afin qu’elle puisse être utilisée facilement par une personne en situation de handicap ne disposant, par exemple, que d’une main voire même de seulement trois doigts sur cette même main.

Deux productions de deux groupes d’étudiants ont été présentées. Même si la présentation était orientée sur le travail technique effectué, cela a permis de montrer que « la » technologie pouvait être au service de la personne, des utilisateurs, qui plus est en situation de handicap.

Cela a donné lieu à des échanges avec certaines personnes présentes dont une responsable d’une association sur Saint-Etienne orientée jeux de société à destination de personnages âgées en situation de handicap.

 

Ensuite sont intervenus Jérome Dupire de l’association CapGame puis Xavier Mérand, président de l’association Accessijeux dont l’objectif est de rendre le jeu de société accessible à tous en effectuant des modifications sur des jeux existants comme en en créant de nouveaux.

 

L’après-midi a été consacrée à des ateliers en groupes réduits, sur réservation, qui ont permis de mettre en pratique différentes solutions techniques de jeu accessible. C’est ainsi que deux personnes handicapées ont pu jouer ensemble à un jeu de course automobile, l’un pilotant au … menton la voiture et l’autre accélérant et freinant grâce à ses pieds !

 

L’expérience a été très enrichissante et me poussera certainement à envisager d’autres thématiques de projets orientés prototypage avec les étudiants sur la problématique de l’accessibilité et du handicap.

 

C. Denis

 

——————

Exemple de réalisation d’étudiants :

 

 

 

On perçoit la présence d’une personne traduisant les propos en langage des signes ainsi qu’un écran projetant le texte, saisi à la volée par une personne qualifiée (et performante !) en vélotypie :

 

 

 

 

Cyril Denis